Racine – Soft power. Destin Français de Eric Zemmour.

Libertin devenu bigot, janséniste ayant renoncé à la grâce divine, Jean Racine n’était pas un garçon sympathique. Il admirait autant qu’il jalousait Molière et Corneille, n’ayant de cesse de vouloir les dépasser. Et son travail porta ses fruits. Alors qu’elle constituait un corset pour ses deux aînés, la règle des trois unités était le cadre … Lire la suite de Racine – Soft power. Destin Français de Eric Zemmour.